Le Timbre de Sainte-Anne ou le Tocsin ?

La plus petite des trois cloches a été fondue en 1811 par Jean-Baptiste Pitton de Carouge.
Dans la description de la grosse cloche, on parle d’un déplacement de celle-ci vers Sainte-Anne à la Révolution avant un retour vers Flérier au profit d’une autre cloche, neuve, qui servira alors de timbre. Tout laisse penser à dire que c’est celle-ci !

Après son installation dans le clocher en 1832, il semblerait qu’elle serve pour le tocsin et les messes basses, selon sa sonnerie. C’était la seule cloche des trois qui pouvait se sonner du bas de la tour. Alors que pour les deux autres, il fallait se hisser à l’étage ou se trouve actuellement le clavier du carillon.

Sa petitesse rend sa sonnerie discrète, presque étouffée par la puissance du bourdon. Néanmoins son timbre baroque est agréable à écouter. Elle pèse 285 kilos environ, pour 78cm d’envergure. C’est un “la dièse“.

Commune de Taninges 1811
Timbre de l’horloge du di bourg
Fait par les soins de Mrs François et Iouchim Jacquier maire et adjoint

Faite par Jean
Baptiste Pitton
Maître
Fondeur
Carouge
1811

Elle possède des décors plutôt simples : un Christ et une Vierge à l’Enfant. Sa signature est donné dans un cartouche fait de broderies, au pied de la robe.